DISCOURS ET HISTOIRES PRELIMINAIRES A L’ASSEMBLEE GENERALE 2019

Mesdames Messieurs Bonjour

C’est un vrai plaisir, me concernant de vous accueillir pour la première fois en tant que Président pour notre assemblée générale annuelle

Merci à la Municipalité en particulier à M Le Maire et à M Martinez pour leur présence

Merci et à l’ensemble des licenciés d’avoir répondu présent à notre invitation

Merci à nos sponsors 2019, absents ou présents dans la salle

Bienvenue à nos futurs inscrits et aux personnes venues se renseigner sur le club

 

Avant de procéder au  rapport moral je voudrais vous parler des Eléphants et des Hommes des cavernes ! …..   il parait que nos AG sont un peu … atypiques !

 

Concernant les éléphants

Je crois tout le monde sera d’accord, ce sont des animaux très puissants, capables de porter 3 ou 4 personnes sur leur dos ou de transporter des troncs d’arbres dans leur trompe

Je crois aussi qu’on a déjà tous vu dans des cirques, des zoos, à la télé ou directement en Asie pour les plus chanceux, des éléphants adultes qui étaient retenus avec une simple petite chaine attachée sur un piquet métallique enfoncé dans le sol

Du coup on peut se demander comment leurs Cornacs ou leurs propriétaires   ont réussi à les dresser pour qu’ils n’essaient même pas de bouger leur patte et d’aller se balader dans la foret

Et bien c’est très simple en fait :  c’est parce que la chaine leur a été posée quand ils étaient tout petits, et donc beaucoup moins forts.

Et quand les éléphanteaux voulaient aller jouer avec leurs potes ils n’étaient pas assez forts pour casser la chaine ou déterrer le piquer

Et en grandissant, comme ils ont été élevés dans l’idée que cela ne serait pas possible, ils continuent de le penser:   ça ne sert à rien de tirer, c’est sûr je n’y arriverai pas.    Du coup ils restent attachés toute leur vie !

Fin de la première histoire

 

Seconde histoire : 

Pure Fiction, néanmoins basée sur plusieurs faits réels au sein du CCA en 2019

C’est l’histoire d’hommes et femmes préhistoriques qui se baladaient par groupe de 2 ou 3 dans une foret

Costume en fourrure, massue sur l’épaule, cool mais pour autant ils faisaient gaffe parce que dans la forêt y’avait aussi des lions

Et un jour y’a eu un très gros orage, ils avaient peur et ils voulaient se mettre à l’abri.

Et de loin ils ont vu une lueur dans une grotte

En fait c’était un mec qui avait réussi à allumer un feu, il avait dû trouver un briquet ou un allume gaz, et il était au chaud et à l’abri dans sa grotte

Les groupes sont arrivés à l’entrée et ont demandé s’ils pouvaient rentrer

Comme le gars il était sympa et qu’il s’emmerdait un peu Il leur a dit OK rentrez mais essuyez-vous les pieds pour pas degueulasser la grotte

Et petit à petit ils se sont retrouvé une petite quarantaine dans la grotte

Mais le lion aussi il avait vu la lumière et il s’est aussi rapproché de la grotte et quand il est arrivé il s’est dit : pétard y’a à bouffer pour au moins un mois là-dedans : j’vais aller me servir

Voyant ça, y’a un premier Neandertal qui s’est mis à crier très fort, les autres ont suivi et comme dans la grotte c’était comme aux Nymphéa : y’avait une bonne acoustique,  le bruit a été fortement amplifié, et le lion il a tellement eu peur qu’il s’est barré

 

Là les mecs ils se sont dit heureusement qu’on était nombreux parce que si j’avais été tout seul j’aurais fini en Kebab

Puis là, y’a un des gars qui s’est dit : le lion il va revenir avec ses potes, je viens d’inventer un truc   on va appeler ça une barrière, faudrait qu’on en fasse une pour les empêcher d’entrer, il en a parlé aux autres qui ont dit : OK on peut essayer.

y’en a bien un qui a dit : ça ne sert à rien ton truc, on l’a jamais fait, et puis  ça ne marchera pas. Mais l’inventeur de la barrières il lui a dit : peut-être … mais on va essayer quand même !

 

Et ils sont tous partis dans la forêt pour couper des arbres ou acheter du barbelé pour construire la barrière

Enfin tous, sauf deux qui avaient dit : ben nous on n’a pas envie, on va aller faire 2 ou 3 longueurs et se faire bronzer à côté de la piscine, on fera sans doute un tour en vélo pendant que vous bossez et …. on reviendra quand ce sera fini

Du coup y’a 3 ou 4 mec qui se sont approchés, ils leur ont foutu un coup de massue dans la tronche et ils leur ont dit vous venez bosser avec nous ou alors vous allez jouer baby-foot avec Rahan de l’autre côté de la forêt (Rahan c’est pour les anciens abonnés à Pif Gadget)

Là : y’en a un qui a dit excusez-moi, je pensais que vous étiez assez nombreux, mais ok c’est normal je vais vous aider……

Et l’autre il a dit ben moi je ne suis pas là pour bosser, si vous pouvez me faire de la monnaie pour le Baby je vais aller jouer avec Rahan. Et les autres ils lui ont dit Bon ben Salut, bonne route, tu lui feras la bise de notre part ça fait un moment qu’on ne s’est pas vus.

Et ils ont construit la barrière;

les lions sont revenus et ils n’ont pas pu rentrer

 

Du coup les mecs ils se sont dit c’est vrai qu’il y a des contraintes, déjà y’a l’autre là-bas qui sent un peu des pieds et qui ronfle toutes les nuits, mais au moins on ne se fait pas bouffer, et le soir on peut jouer aux cartes, tout compte fait on est bien içi !

Et ils ont décidé de rester ensemble et de continuer à aménager la grotte

Y’en a un qui a dit au proprio de la grotte : tu nous empestes avec ton feu, j’ai ma veste en Bison qui pue la merguez, là y’à un trou au plafond, je propose qu’on installe le barbecue en dessous du trou.

Le même mec que tout à l’heure, il a dit, par principe,  que ça ne servait à rien, que ça ne marcherait pas qu’il n’y aurait jamais assez de tirage, …. les autres lui ont répondu : peut-être … mais on va essayer quand même !

 

Et la grotte continuait à s’aménager …. Jusqu’à ce qu’il soit question de choisir la couleur de la tapisserie :    y’en avait qui voulaient du bleu des autres qui voulaient du rouge et comme ils ne se mettaient pas d’accord, et que y’avait pas Léa Salamé pour animer les débats, tous les travaux se sont arrêtés pendant 15 jours

Ils avaient inventé la grève : comme chez les Cxxxxxots*  ou chez les Pxxfs* quand y’a un truc qui leur plait pas  (* censuré: on veut pas d’histoires !)

Y’en a même qui criaient ‘’Gros MaCRgnon Démission ‘’ : comme si Gros Magnon il allait démissionner pour leur faire plaisir !

Au bout de plusieurs jours, y’en a un il a fini par dire : écoutez, je viens d’inventer le calcul, j’ai compté sur mes doigts, la majorité d’entre vous veut du bleu    alors on va faire du bleu. Et les autres ont dit ah ben oui on va faire du bleu

Ils ont commencé à tapisser, et puis ils ont vu un des mecs qui avait décidé de son coté de poser de la tapisserie rouge quand même : moi je fais ce que je veux !

Du coup y’a 3 ou 4 mecs qui se sont approchés ils lui ont foutu un coup de massue dans la tronche

et ils lui ont dit : écoute c’est ce qu’on a décidé pour la salle à manger, pour la chambre on verra,  mais là tu fais ce qu’on a décidé STP sinon ça va faire moche. Et le mec il a compris il a posé de la tapisserie bleue

 

Quand ça a été fini y’a un 3eme groupe, qui s’est approché et qui a dit : mais c’est de la M…. votre truc : il fallait peindre les murs en blanc ça aurait été beaucoup plus lumineux, et ils ont même dit que le gros  qui avait choisi le bleu il aurait mieux fait d’aller chasser le Mammouth plutôt que de prendre une décision aussi stupide.

Du coup le gros, il leur a dit que c’était effectivement une très bonne idée de peindre en blanc qu’il n’y avait pas pensé … et il leur a demandé pourquoi ils n’en avaient pas parlé avant

Ils ont répondu :    ben   c’est passsque !  

 

Alors il leur a proposé d’aller avec lui l’après-midi chez Brico pour choisir le carrelage de la douche mais ils n’ont pas voulu

Ils ont dit dit :  non non , nous on a pas le temps, on ne bouge pas mais quand ça sera fini, si ça nous plait pas on vous dira que vous avez des gouts de chiottes

Du coup y’a les 3 carreleurs, qui se sont approché avec leur massue, c’est ça qui était vachement bien à l’époque : c’était pas toujours le même qui était obligé de grogner, ils ont pas tapé, mais ils leur ont dit : si tu parles pas maintenant, ben … tu parleras pas non plus après !  ou alors tu risques de prendre un ou deux coups de massue dans la tronche

 

Et les travaux ont continué…

Y’a même de nouveaux groupes qui sont passés devant la grotte, qui ont trouvé ça sympa et qui ont demandé si par hasard il ne restait pas de la place, 

et comme ils ont dit qu’ils aimaient bien le bleu et qu’ils aimaient pas trop le Babyfoot, le groupe en place a baissé la barrière pour les laisser rentrer et ils leur ont payé un verre.

Fin de la seconde histoire 

 

Rapport Moral, Orientations et Projets 2020 à consulter à la rubrique Présentation : 

Vous pourriez aussi aimer

FORMULAIRE D’INSCRIPTION


Lieu de Rendez-vous

Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial